Complément de retraite ou maison gratuite?

J’aimerais vous partager la discussion que j’ai eu il y a quelque temps avec un major de gendarmerie qui s’apprêtait à partir en retraite.

Pendant que nous prenions le café ce dernier me faisait part de son soulagement d’avoir « un toit sur la tête » lorsqu’il devrait rendre son logement en caserne. 

En effet, il avait acheté avec sa femme sa maison il y a 20 ans et aujourd’hui elle était entièrement payée.

Je me souviens lui avoir répondu que c’était le minimum à avoir pour profiter sereinement de sa retraite, qu’il était pour moi impensable qu’un ancien gendarme soit contraint de payer un loyer pour se loger.

C’est à ce moment là qu’il m’a raconté l’histoire de l’un de ses camarades de promo. Un gendarme à la carrière brillante qui, petit à petit, a gravi les échelons jusqu’à devenir capitaine. 

Seulement voilà, à l’aube de « rendre son tablier » ce dernier n’avait absolument pas préparé son départ à la retraite… Aucune résidence principale pour ses vieux jours, aucun investissement locatif et aucune épargne de côté…

Malheureusement lorsqu’il quitta l’institution il se retrouva contraint de louer un logement dans le civil pour se loger…

Ce capitaine c’était voué corps et âme à la Gendarmerie pendant toute sa carrière. En parallèle, il n’avait absolument pas « pris le temps » de sécuriser son avenir.

Vous imaginez la douche froide lorsqu’une fois à la retraite votre solde est littéralement plombée, qu’il vous faut payer un loyer et qu’en plus vous n’avez rien de côté?!

Je ne souhaite cela à personne…

 Le major me confia que son camarade n’était cependant pas le plus à plaindre. Car grâce à sa retraite d’officier, il arrivait malgré tout à subvenir à ses besoins et à «joindre les deux bouts» mais sans pouvoir en profiter pleinement.

Cependant la suite de ses paroles m’ont littéralement marqué, les voici:

« Les personnes qui sont le plus à plaindre se sont vous les jeunes… Le pays dans lequel nous vivons est en train changer, ou plutôt les règles du jeu sont en train de changer…

Vous allez devoir faire face à un problème que nous les anciens n’avons pas ou peu connu. Vous ne pourrez plus vous reposer sur le système de retraite actuelle. C’est une évidence, vous allez devoir travailler beaucoup plus longtemps pour toucher beaucoup moins…

  • Les grands perdants de ce changement seront ceux qui agiront comme mon ami capitaine, ceux qui vivront au jour le jour et qui jetteront leur argent par la fenêtre sans préparer l’avenir.
  • Les grands gagnants de ce changement seront ceux qui comprendront tôt qu’ils vont devoir se débrouiller seul pour constituer la plus grande partie de leur retraite. »

Autant vous dire que son discours n’a fait que conforter mon choix d’investir dans l’immobilier!

Pourtant avec un peu d’autodiscipline dans ses finances et le désir de préparer sa retraite, ce capitaine aurais pu au moins acheter sa résidence principale GRATUITEMENT lors de son départ.

GRATUITEMENT??

Oui, je m’explique:

Revenons quelques années en arrière et imaginons que notre ami capitaine ait acheté un appartement à l’âge 30ans au prix de 50000€.

Comme ce dernier est quelqu’un de malin, il s’est préalablement renseigné et formé sur les meilleures méthodes pour investir dans l’immobilier. Il sait bien que les montants en jeu sont importants et qu’il vaut mieux ne pas se planter sur son 1er achat.

Hé oui, on n’achète pas un appartement comme on achète un « képi » sur Vetigend (avec des points) 😛 

Il réussit à faire financer son appartement INTÉGRALEMENT (sans apport) par la banque sur une durée de 20ans.

Son statut de gendarme plaît énormément au banquier car il dispose d’un salaire confortable, d’une grande sécurité d’emploi et surtout il ne paye pas de loyer! Ce qui entre nous est un ÉNORME avantage! En tout cas pour les yeux du banquier…

Comme il a investi dans un appartement rentable, le montant du loyer qu’il perçoit est bien supérieur à la mensualité du crédit (exemple: 400€ de loyer pour 250€ de crédit).

La différence (150€/mois) lui permet de payer sereinement les différentes taxes et impôts. Pour couronner le tout,  il augmentera le loyer au fur et à mesure des années alors que le montant du crédit restera le même pendant 20 ans.

Concrètement il a investi dans un appartement qui s‘AUTOFINANCE complètement! Il ne sort pas d’argent de SA poche pour rembourser le prêt bancaire et payer les taxes.

Comme il a compris que plus il achètera d’appartements (qui s’autofinance) plus il s’enrichira lors de sa retraite, il décide d’investir quelques années plus tard dans 2 nouveaux appartements avec les mêmes chiffres que le 1er.

A votre avis que va t-il faire une fois arrivé à la retraite?

Hé bien il n’aura que l’embarras du choix!

Soit il gardera ses 3 appartements en touchant les pleins loyers comme joli complément de retraite soit il vendra le tout pour récupérer le capital et s’offrir GRATUITEMENT sa résidence principale. Gratuitement car en réalité les appartements ne lui auront pas coûté 1 centime, car ils ont été financés par la banque et remboursés par les locataires!

Et quelque chose me dis que dans 20 ans la valeur de ses appartements aura bien augmenté!

Voilà ce que j’aurais conseillé de faire à ce gendarme pour lui éviter maintenant de payer un loyer jusqu’à la fin de sa vie…

Retenez bien une chose, plus vous achèterez de l’immobilier jeune gendarme, plus vous aurez de possibilités dans le futur… Y compris celle de prendre votre retraite plus tôt que vos camarades si le cœur vous en dit…

Dites-moi dans les commentaires ce que vous pensez du raisonnement du major concernant NOTRE future retraite?

Pensez-vous que le fait d’investir dans l’immobilier peut nous protéger concernant ce changement?

Leave A Response

* Denotes Required Field